• Accueil

  • La FMJH soutient

  • Recherche

  • Projets Immersion

    Afin de soutenir la recherche en interaction avec les sciences du vivant, le Labex LMH propose aux enseignants-chercheurs de Paris-Saclay, le financement de semestres ou années sabbatiques pour l'amorçage ou la réalisation de projets à l'interface avec les sciences du vivant. Pour favoriser l'émergence et l'entretien de liens durables, il est requis que ces semestres ou années s'effectuent en totale "immersion" dans des laboratoires de sciences du vivant (biologie, écologie, médecine, etc). L'enseignant-chercheur lauréat(e) devra être accueilli(e) à plein temps dans un laboratoire de sciences du vivant, où il(elle) résidera l'intégralité de son semestre ou de son année. Pour la constitution du dossier de candidature, il est demandé un CV, un descriptif du projet (3 pages) et une lettre d'invitation du directeur du laboratoire d'accueil soutenant le projet et s'engageant à fournir un bureau durant la durée du semestre ou de l'année.

     

    Pour toute demande, contactez Vincent Bansaye, responsable scientifique du programme Maths SV

     

    Immersions déjà réalisées

    •  Camille Coron, MCF au LMO. Immersion au Laboratoire « Évolution Génomes Comportement Écologie » (EGCE), dans l'équipe Diversité, écologie et évolution des insectes tropicaux (CNRS, Gif-s/-Yvette). Le projet a porté sur une modélisation de la démo-génétique prenant en compte l’environnement, et son application à des stratégies de lutte biologique. L’immersion a permis la finalisation de 5 articles, dont un en collaboration avec Stéphane Dupas (chercheur à l’EGCE) et Arnaud Becheler (doctorant à l’EGCE). Ce semestre a aussi permis le dépôt d’un projet de programme de recherche à l’Institut Pascal. Ce programme a pour but de rassembler pour un mois biologistes, mathématiciens et informaticiens autour d’une compréhension et une capacité prédictive accrues de l’évolution de la biodiversité, via l’émergence d’une nouvelle discipline : la démo-génétique environnementale.

     

    •  Astrid Decoene, MCF au LMO. Immersion au Centre Hépatobiliaire de l’hôpital Paul Brousse (Villejuif, 2ème semestre 2013-2014). Projet autour de la modélisation de la régénération du foie. L’immersion a permis d’amorcer deux travaux sur la modélisation de la régénération du foie. Cette modélisation est basée sur des modèles ODE pour la croissance des cellules hépatiques et la circulation des acides biliaires dans l’organisme. Les paramètres de ces modèles sont estimés à partir de données expérimentales. Ce semestre a aussi permis de développer un travail sur le flux sanguins dans l’aorte, en combinant des simulations numériques avec des images MRI, en collaboration avec le laboratoire IR4M (Imagerie par Résonance Magnétique Médicale et Multi-Modalités).